Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

AccueilHabitat et cadre de vie > UrbanismeSecteur sauvegardé

Secteur sauvegardé

 
Rue du Rachapt - JPEG - 27.8 ko
Rue du Rachapt

Un secteur sauvegardé est une mesure de protection portant, selon la loi, sur un "secteur présentant un caractère historique, esthétique ou de nature à justifier la conservation, la restauration et la mise en valeur de tout ou partie d’un ensemble d’immeubles bâtis ou non ". C’est un document d’urbanisme opposable au tiers, dont l’architecte des bâtiments de France garantit le respect. Sur 103 secteurs sauvegardés en France, 5 sont en Bretagne : Dinan, Vannes, Rennes, Tréguier et Vitré.

À Vitré, il englobe l’ancienne ville, c’est-à-dire le noyau d’origine limité par l’enceinte du 13° siècle et la vallée de la Vilaine au Nord, les restes de remparts de la même époque à l’est, le château à l’Ouest ainsi que la promenade Saint-Yves et la rue de la borderie au Sud. Sont également concernés les faubourgs Saint-Martin, Bourg-aux-moines, Sainte-Croix et Rachapt.

Pour le périmètre concerné, le règlement du secteur sauvegardé se substitue au Plan local d’urbanisme. Ses dispositions s’appliquent aux constructions existantes ainsi qu’aux espaces bâtis et non bâtis.

Abords de monument historique

Secteur sauvegardé - JPEG - 39.9 ko
Secteur sauvegardé

Autre mesure de protection, celle des abords de monument historique dans un rayon de 500 mètres qui concerne systématiquement tout édifice classé ou inscrit (comme pour Vitré : le château, l’église Notre-Dame, la tour de la Bridole, l’église Saint-Martin, le château-Marie…).

Informations, conseils…
Les professionnels de l’immobilier, les architectes et maîtres d’œuvre ainsi que les notaires et les artisans doivent être attentifs à ces mesures de protection. Leur responsabilité auprès des particuliers est engagée.

Avant toute formalisation d’un projet de construction, d’aménagement ou de réhabilitation, il est recommandé de consulter l’architecte de la Ville car chaque dossier est unique.