Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

En un clic !

AccueilEn un clic ! > ActualitésLes Fanfarfelues
Flux RSS

Les Fanfarfelues

Publié le 3 juillet 2018

Brass band festival

"Déjà quatre ans que l’aventure Les Fanfarfelues a commencé" rappellent les membres de l’association le Bon Scén’art. "Trois belles éditions qui nous ont permis de construire un événement à l’image des valeurs que nous nous efforçons de véhiculer, celles du vivre ensemble, de la curiosité mais aussi de l’accès à la culture pour tous". Pour cette 4e édition, le Brass band festival Les Fanfarfelues est programmé du 24 au 26 août : trois jours de fête et de voyage musical en direct du site exceptionnel du Château de Vitré. Un festival financé par Vitré Communauté, le Département, la Ville et des partenaires privés sans oublier la complicité d’une centaine de bénévoles.

Trois scènes

Les Fanfarfelues, le festival dédié aux musiques cuivrées et aux fanfares à travers toute une palette de styles et de talents. "C’est un univers musical à la fois original et très éclectique qui a de quoi surprendre, ravir le plus grand nombre" souligne Rodolphe du Bon Scén’art. 18 groupes ou formations sont ainsi à découvrir, les 24, 25 et 26 août prochains. "Soit une centaine d’artistes passionnés avec pas moins de cinq pays représentés : Pays-Bas, Bénin, États-Unis, Autriche et France". Du spectacle assurément dans une ambiance festive : de la fanfare New Orleans à l’electro-brass en passant par le rock, le funk, le hip-hop, la chanson française aux accents ensoleillés… Comme chaque année, deux scènes accueilleront les prestations, place du Château. "Après le succès l’an dernier de la troisième scène dédiée au Fest noz, celle-ci est reconduite dans la cour du Château. La programmation a été étoffée avec la venue notamment du Nâtah big band et de ‘Ndiaz, tous deux présents cet été aux Vieilles Charrues".

Tête d’affiche internationale

"Nous sommes très fiers d’accueillir Too Many Zooz. Ce trio américain s’est fait connaître dans le métro new-yorkais" précise Sylvain du Bon Scén’art. "Il s’est révélé aux Trans Musicales et a participé aux Vieilles Charrues, au Printemps de Bourges et il a même été invité sur la scène des CMA Awards aux côtés de Beyoncé. La veille de son concert à Vitré, le groupe sera à Moscou". Véritable phénomène mondial et précurseur de la brasshouse, Too Many Zooz, à découvrir vendredi 24 août, mêle savamment les rythmes afro-cubains, jazz, house et electro, le tout interprété par l’extravagant saxophoniste Leo Pellegrino, Matt Doe à la trompette et King of Sludges aux percussions. Sur des notes plus orientales, une autre tête d’affiche, ‘Ndiaz, également programmée vendredi 24 août sur la scène Fest noz ou encore Broken brass ensemble, samedi 25 août. Basée aux Pays-Bas, cette fanfare funk, hip-hop, nola a déjà fait vibrer toute l’Europe et plus de 400 concerts.

Autres rencontres à ne pas manquer, Le P’tit Son qui fête ses 15 ans et pour l’occasion partage la scène avec la fanfare rennaise Skyzophonik, vendredi 24 août. "Du voyage de la Nouvelle Orléans en passant par l’Andalousie, la musique de l’Est et le swing manouche avec onze musiciens sur scène". Ou encore, les Béninois d’Eyo’nlé et leur "Valse à Cotonou", samedi 25 août. Et aussi, les Rennais de Monty Picon (fanfare rock), samedi 25 août, les Fonk’Farons (fanfare funk), dimanche 26 août, Fatras et leur spectacle chansons "À l’épreuve des pavés", dimanche 26 août. Atypique, la performance Flock associant peinture et musique attendue dimanche 26 août qui réunit sur scène Héol et les Fonk’Farons.

Une nouvelle fois, le festival Les Fanfarfelues met en lumière la créativité du spectacle vivant en réunissant à Vitré des artistes qui n’attendent que de partager … un peu, beaucoup et surtout passionnément leur univers avec le plus grand nombre.

Le programme du festival

Au programme les 24, 25 et 26 août prochains en direct de la place et de la cour du Château (3 scènes).

Vendredi 24 août

(dès 19h) Place et Cour du Château

El hombre orquesta (One man band)

Bots, un artiste atypique, véritable nomade des temps modernes. Ses concerts aux influences New Orleans sont de véritables performances pour cet homme-orchestre qui alterne chant, trompette, trombone, tuba, guitare, washboard, percussions.

Nola French connection brass band (Fanfare New Orleans)

Ayant vu le jour à la Nouvelle-Orléans, ce groupe s’est donné comme challenge de transmettre la musique des second lines néo-orléanaises. Mêlant hip-hop, funk et jazz, cette fanfare offre une puissance au jeu d’ensemble.

Le P’tit son feat Skyzophonik (Chanson cuivrée)

La rencontre entre Le P’tit son et Skyzophonik. Une amitié qui dure depuis 10 ans qui se traduit par des morceaux d’une grande richesse, aux accents de Nouvelle-Orléans, d’Andalousie sans oublier la musique de l’Est et le swing manouche. Des chansons qui parlent de la vie dans un décor de terrain vague où trainent des odeurs de mobylette…

Too Many Zooz (Brasshouse)

Too Many Zooz, un véritable phénomène musical né sur les quais du métro New-Yorkais, précurseur de la brasshouse. Un style unique qui mêle avec brio, rythmes afro-cubains, jazz, house et électro, le tout interprété par l’extravagant saxophoniste Leo Pellegrino, désormais mondialement connu, Matt Doe (trompette) et King of Sludges (percussions).

‘Ndiaz (Musique hybride)

Riche d’une solide expérience acquise lors de festoù-noz, ces 4 complices inventent "une musique hybride, dépaysée qui serait allée chercher ailleurs le moyen de s’ancrer davantage ici". Une musique à danser, ouverte sur le monde.

Sérot-Janvier et La Groove Cie (Fanfare à danser)

Une fanfare à danser qui (ré)anime la rue autant que le fest-noz et entraîne le public, instantanément, dans la danse. Beaucoup de fougue pour ce quintet pour un vent de douce folie aux saveurs cuivrées, aux notes endiablées.

La Clique Costarmorigène (Fanfare bretonne)

Fanfare bretonne du pays de Rennes : de la danse, du rythme et beaucoup d’humour.

Samedi 25 août

(dès 19h) Place et Cour du Château

El hombre orquesta (One man band)

Véritable nomade des temps modernes, Bots est un homme-orchestre guidé par des influences New Orleans.

Eyo’nlé (Chanson française revisitée)

"Une valse à Cotonou", c’est un spectacle métissé et chaleureux, interprété par 4 frères musiciens, chanteurs du Bénin. Une fête africaine autour d’une explosion de chansons françaises : de "La Javanaise" sur un coin de plage, à Barbara aux accents ensoleillés en passant une "Rime" de Nougaro chaloupée… Ici, on danse, on chante. Dépaysement garanti !

Broken brass ensemble (Fanfare funk, hip-hop, nola)

Fanfare New Orleans (basée au Pays-Bas) qui fait déjà vibrer toute l’Europe au gré de ses concerts et shows. Aux influences diverses dont le hip-hop, le funk, la soul, le jazz et bien plus encore, Broken brass ensemble créé l’événement en portant les musiques cuivrées à un autre niveau, "une version 2.0 du New Orleans dans une dimension encore inexplorée".

Monty Picon (Fanfare rock)

Depuis plus de 10 ans, sur scène ou en spectacle de rue, le rock désalternatif de Monty Picon explore des paysages musicaux avec une énergie fulgurante. "Ces Rennais, au sourire de loups, sévissent à coup d’électricité et de cuivres tout en conservant l’esprit du rock".

Tekemat (Techno - acoustique)

Un duo drum and bass d’un genre un peu particulier. Le soubassophone navigue entre lignes de basse en double son et respiration continue façon Didgéridoo. Les éléments de percussions posés à même le sol ou la batterie sonnent comme des programmations electro.

Nâtah big band (Répertoire breton, jazz, rock…)

Fondé en 2014 autour des frères Dallot, ce groupe originaire de Rennes a su, à travers des compositions teintées de sonorités jazz, rock, groove, se faire une place sur la scène traditionnelle bretonne. Également programmé au festival des Vieilles Charrues 2018.

Castor et Pollux (Musique traditionnelle bretonne et univers visuel)

Une musique originale, des audaces harmoniques et rythmiques, des influences plurielles (de l’afrobeat à la science-fiction), les 5 musiciens de Castor et Pollux ont mis à l’épreuve les airs traditionnels autour desquels ils s’étaient retrouvés. "Contrebandes" est leur nouveau spectacle : "un concert traversé par une trame narrative articulant les morceaux entre eux".

La Clique Costarmorigène (Fanfare bretonne)

Fanfare du pays de Rennes : de la danse, du rythme et beaucoup d’humour.

Dimanche 26 août

(dès 12h) Place et Cour du Château

Début des festivités avec l’Harmonie de Domagné puis El hombre orquesta.

Shaggy carpet (New Orleans)

Quintet de musiciens rennais réunis autour des grooves de la Nouvelle-Orléans et des rythmes latino-américains.

Flok (Performance musique et peinture)

Héol et les Fonk’Farons présentent Flok. Un échafaudage, des toiles, quelques chevalets, "huit musiciens et un peintre réunis pour un spectacle musical qui imprègne les yeux et les oreilles. Flock tient de l’averse de sons et d’images, tantôt douce, tantôt tempétueuse". Un groove de macadam qui fait résonner le pavé au fil des compositions mêlant jazz, funk, New Orleans.

Broken brass ensemble (Fanfare funk, hip-hop, nola)

New Orleans et aussi hip-hop, funk, nola, soul, jazz et bien plus encore pour un spectacle d’une étonnante énergie… festive.

Fatras (Spectacle chansons)

"À l’épreuve des pavés", spectacle tout public (à partir de 8 ans) de la compagnie Fatras où l’univers du milieu carcéral tient une place centrale dans l’intrigue. "Didier, surveillant pénitentiaire, entouré d’instruments de musique, s’apprête à faire entrer en scène sept détenus ! Les prisonniers, soigneusement sélectionnés, sont chargés d’animer un concert en public, et ce, hors les murs de la prison".

Les Fonk’Farons (Fanfare funk)

Adepte du funk, de la fantaisie et de l’humour, cette fanfare en grande partie rennaise offre un univers rythmé et endiablé. Des compositions originales, du groove… dans la lignée du Young Blood brass band et de Ceux qui marchent debout.

PRATIQUE

Festival Les Fanfarfelues 2018. (Jauge limitée, ne tardez pas à acheter vos billets).

Tarifs : en prévente : 10 €/vendredi et samedi, 5 €/dimanche. Pass trois jours : 20 €. Sur place, les 24, 25, 26 août : 13 €/vendredi et samedi, 7 €/dimanche. Gratuit pour les - de 16 ans sur présentation d’un justificatif. Dimanche 26 août, entrée gratuite pour tous avant 13h,

Billetterie, à l’office de tourisme de Vitré, dans les magasins habituels (Hyper U, Leclerc, Carrefour, Fnac, Cultura, Auchan) et en ligne sur www.lesfanfarfelues.bzh.

 Haut de page